4 conseils pour bien choisir l’assurance de son van ou fourgon aménagé

assurance van ou fourgon

4 conseils pour bien choisir l’assurance de son van ou fourgon aménagé

Catégorie: Conseils achat Commentaires: 0

Comme tous véhicules, il est nécessaire d’assurer votre van ou fourgon aménagé. Cela vous permet de vous protéger, vous et votre famille, contre les sinistres pouvant survenir sur la route ou à l’arrêt. Mais aussi de couvrir les éventuels frais.

Nous vous donnons les meilleurs conseils pour choisir l’assurance de votre van aménagé ou fourgon en toute sérénité.


Prenez le temps d’établir votre profil d’assuré afin d’identifier vos besoins en assurance

Alors que la voiture classique est faite pour se déplacer d’un point A à un point B, on peut habiter dans son fourgon ou van aménagé. Et cela change tout au niveau de l’assurance.

Toutefois, le van aménagé reste un engin enregistrant un PTAC inférieur à 3,5T(contrairement à certains camping-cars). Ce qui ne devrait pas poser de problèmes sérieux avec l’assurance.

Dans tous les cas, il existe de nombreux profils d’amateurs de van et fourgon aménagé. Certains ne l’utilisent que pour quelques semaines dans l’année tandis que d’autres s’en servent pour découvrir le monde en toute liberté et peuvent y séjourner la majorité du temps.

Découvrez nos conseils pratiques pour voyager en van ou fourgon aménagé.

Si vous ne vous servez de votre fourgon que pendant les vacances, il sera facile de trouver une assurance associée. Surtout s’il est homologué, si vous possédez une résidence principale et si vous avez pour habitude de stationner au sein d’emplacements prévus à cet effet (fermés de préférence).

Les soucis avec l’assurance peuvent commencer au moment de leur annoncer que vous vivez à l’année dans votre engin. D’ailleurs, il n’est pas rare de se voir refuser l’assurance de son véhicule en tant que résidence principale. Ainsi, il faudra, en règle générale, avoir une résidence principale en France (la vôtre ou celle de proches) et faire passer l’usage de votre fourgon ou van pour de longs voyages de plusieurs mois. À noter : certaines assurances acceptent l’adresse d’un camping ou d’un terrain comme lieu de résidence principale.

Vous l’avez compris : il est important de définir précisément votre utilisation de votre véhicule.


Quelles options choisir pour l’assurance de votre fourgon aménagé ?

Après avoir défini votre profil, le moment est venu de s’intéresser aux options et conditions spécifiques de votre contrat.

Cela comprend, entre autres :

–          L’usage kilométrique annuel ;

–          Le lieu de stationnement quand vous n’utilisez pas votre véhicule ;

–          L’aménagement de votre van ou fourgon et ses équipements ;

–          L’ajout d’une remorque ;

–          La garantie effet personnel qui vous protège contre le vol.

Il existe un certain nombre d’options dans les contrats d’assurance. Nous vous conseillons de prendre le temps de réfléchir afin d’être sûr d’être bien couvert.


Vous voulez partir à l’étranger ? Indiquez-le à votre assurance !

Si vous envisagez de voyager seulement en France, l’assurance de votre fourgon aménagé ne vous posera pas de problème. De plus, il est intéressant de noter que les couvertures proposées par les assurances englobent dans leurs contrats la possibilité de couvrir les voyages dans les pays affiliés « carte verte ». Cela comprend un certain nombre de pays, dont la plupart des États membres de l’Union européenne.

Attention toutefois à bien vous renseigner avant de partir dans un pays étranger avec votre fourgon aménagé. Soyez sûr que votre assurance couvre bien la destination choisie. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez la contacter pour lui demander de souscrire une assurance temporaire de 90 jours ou avoir recours à une assurance locale.


N’hésitez pas à faire jouer la concurrence

Comme pour tous contrats, il est important de faire jouer la concurrence pour trouver la couverture qui répond à vos attentes. Cela comprend évidemment le prix de l’assurance de votre van aménagé. Mais pas seulement.

En effet, même si nous sommes peu à le faire, nous vous incitons à lire attentivement votre contrat en vous intéressant tout particulièrement aux petites lignes et conditions spécifiques. Ce n’est pas parce que le prix de l’assurance de votre fourgon aménagé est plus bas qu’il est forcément plus intéressant pour vous. Car, les tarifs abaissés se répercutent forcément sur la prise en charge et la franchise.

Ainsi, s’intéresser seulement au prix est une erreur. Il est important à la fois de définir précisément votre profil d’assuré ainsi que les options qui vous semblent indispensables. C’est cela qui doit être comparé entre les assurances.

À savoir : par souci de simplicité, de nombreuses personnes font appel à leur assurance habituelle. C’est une bonne idée dans le sens où, vu que l’assurance vous connaît et possède déjà des contrats qui vous appartiennent, il sera plus facile de négocier avec elle.

Toutefois, rien ne vous empêche d’aller voir en parallèle des assurances réputées voire des assurances spécialisées. Si besoin, il est aussi possible d’avoir recours à un courtier d’assurance pour vous accompagner dans vos démarches.

Finalement, sachez que depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon, vous pouvez changer l’assurance de votre fourgon ou van aménagé à tout moment, un an après la souscription du contrat.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.